Vous êtes ici

Inscrivez-vous à notre webinaire « Entreprise libérée : quels effets sur les conditions de travail ? » du 8 mars 2018

Bloc des outils de page

Envoyer la page par email

Ajouter à ma liste de lecture

Le modèle de l’entreprise libérée est-il une bonne source d’inspiration pour améliorer les conditions de travail et la performance économique ? Pour le savoir l’Anact vous donne rendez-vous le jeudi 8 mars.

Les webinaires de l'Anact

Qu’est-ce que l’entreprise libérée ?

Le concept de l'entreprise libérée a fait l’objet de nombreux articles dans la presse spécialisée et a sucité beaucoup d’intérêt de la part des entreprises. Il s’appuie sur une idée simple : toutes les ressources humaines de l'entreprise sont importantes et susceptibles de participer à la création de richesses. Il s’agit donc de remettre l’homme au cœur de l’activité et d’ouvrir le champ d’initiatives des salariés. Une démarche qui, selon ses concepteurs, ne peut fonctionner que dans la mesure où les salariés se considèrent « intrinsèquement égaux, sans hiérarchie, ni titres, ni privilèges et qu’on les laisse se motiver eux-mêmes. »

L’entreprise libérée s'appuie sur un modèle d’organisation dans laquelle le dirigeant octroie à ses salariés une grande liberté dans la définition de l’organisation du travail. L’élaboration de la stratégie d’entreprise reste sous la responsabilité du dirigeant, mais, une fois la stratégie comprise, il appartient aux salariés de la rendre opérationnelle.

Un bon modèle pour améliorer les conditions de travail et la performance économique ?

A l’enthousiasme qui a suivi la publication en 2013 de l’ouvrage "Liberté & Cie : quand la liberté des salariés fait le succès des entreprises" et la diffusion de reportages sur le sujet ont succédé des critiques parfois radicales.

Ces critiques mettent en avant que placer des personnes en situation de s’auto-organiser peut les conduire à se sur-investir et ne plus avoir les moyens de réguler leur charge de travail. Par ailleurs, il ne suffirait pas de prôner une certaine égalité pour qu’elle se réalise dans les faits : quels sont les espaces de régulation mettre alors en place pour que chacun puisse s’exprimer sur les enjeux propres à son activité ?

Pour savoir si et à quelles conditions le modèle d’entreprise libérée est porteur d’amélioration des conditions de travail et de performance économique, l’Anact a conduit des observations de terrain. Le résultat de ces travaux seront dévoilés le jeudi 8 mars à 14h15, lors d’un webinaire animé par Clément Ruffier, chargé de mission à l’Anact. Les participants pourront réagir à la présentation et poser les questions de leur choix aux intervenants.

Je m'inscris